Russie Russie virtuelle

BLAGUES

éthniques


Un Américain :
- Chez nous, quand on amène les vaches à l'abattoir, on leur fait écouter une musique symphonique, leur viande en devient plus tendre.
Le Français :
- Chez nous, on tue les vaches avec une décharge électrique puissante, pour qu'elles ne sentent pas la douleur; ça rend leur viande encore plus tendre.
Le Russe :
- Et chez nous, j'entre dans un magasin, je vois les sabots, les cornes, les queues, tout est mélangé. Je crois qu'on les tue avec des explosifs...


Un Géorgien déambule dans un aéroport en attendant son vol. Il voit un appareil qui peut dire l'âge, l'origine d'une personne et le numéro de son vol, il suffit d'y mettre une pièce de monnaie. Le Géorgien met une pièce, et un papier sort de la machine :
"Géorgien, 27 ans, vol 700".
Epaté, le Géorgien se déguise en une femme et met de nouveau une pièce de monnaie. Le papier sort:
"Géorgien, 27 ans, vol 700".
Il s'en va se déguiser en un vieillard, impossible à le reconnaître ! Il met une pièce, et le papier sort :
"Géorgien, 27 ans ; si tu n'avais pas fait le con, tu serais parti par le vol 700".


- Grand-mère, je suis Russe ou Juif ?
- Pourquoi ?
- Chez nous à la maternelle, on nous a apporté de nouveaux jouets. Alors je réfléchis : je les casse ou je les amène à la maison ?


Les juifs, ce n'est pas un peuple, c'est une mentalité.
Les Géorgiens, ce n'est pas un peuple, c'est une façon de vivre.
Les Tchouktches, ce n'est pas un peuple, c'est un diagnostic.
Les Russes, ce n'est pas un peuple, c'est un destin...


- Rabbin, je ne comprends pas : les pauvres aident les autres comme ils peuvent, et les riches ne pensent qu'à eux-même. Pourquoi ?
- Regarde par la fenêtre. Qu'est-ce que tu vois ?
- Une femme avec un enfant, un marchand ambulant...
- Et maintenant, regarde dans la glace. Qu'est-ce que tu vois ?
- Moi-même, bien sûr.
- La fenêtre est en verre et la glace est en verre. Mais il suffit d'ajouter un peu d'argent, et on ne voit que soi-même...


Le nouveau directeur d'un labo de recherches est un grand démocrate. Il vient faire connaissance avec ses collaborateurs et leur serrer les mains. Ils se présentent :
- Ivanov.
- Enchanté !
- Petrov.
- Enchanté !
- Rabinovitch !
Le directeur, rassurant, le tapote sur l'épaule :
- Ce n'est rien...


Des enfants américains reviennent à la maison après des vacances passées dans un camp de l'amitié internationale en Russie. La mère demande son fils :
- Comment as-tu pu jouer avec les Russes, tu ne parles pas leur langue ?
- C'est rien, maman, avec eux, putain de merde, on a pu se comprendre tout de suite, nique ta mère.


Un Géorgien se plaint :
- La voiture, je l'ai achetée. Le permis, je l'ai acheté. Mais qu'est-ce qu'il faut acheter pour pouvoir la conduire ?


Le tsar Ivan le Terrible a décidé de demander la main de la fille du roi anglais et il a envoyé une délégation à Londres. Les envoyés s'appelaient: Loguinov, Stroganov, Poutiatine, Fokine et Neverov.
Le secrétaire dit au roi :
- Un groupe de types bizarres vient demander la main de votre fille !
- Comment s'appellent-ils ?
- Long enough, Strong enough, Put it in, Fuck in et Never off.


La leçon de maths dans une école géorgienne. Le professeur demande :
- Goghi, à quoi est égal le carré de l'hypoténuse ?
- À la somme des carrés des deux autres côtés !
- Comment tu peux le prouver ?
- Je le jure sur la tête de ma mère !!!


- Comment Intelligence service a-t-il pu attraper un espion russe de très haut niveau ?
- Ils ont donné l'ordre d'arrêter tout homme qui sortirait des toilettes publiques en train de refermer sa braguette.


Un Géorgien est assis au restaurant avec une fille. Un homme s'approche et invite la fille à danser. Le Géorgien refuse :
- Non, je la nourris, je lui donne à boire, alors c'est moi qui vais la danser !


Dans un train, il y a une mère avec sa fille, un Géorgien, un Russe et un Tchouktche. Le train entre ans un tunnel, on entend le baiser et la gifle. Le train ressort; la mère pense: "Bravo, ma fille !" Le Géorgien : "Au prochain tunnel, je l'embrasse encore !" Le Russe: "S'il m'embrasse encore, je le cogne de nouveau !" Le Tchouktche: "S'il me cogne de nouveau, je descends à la prochaine !"


Trois Russes picolent dans un bar allemand. L'un d'eux propose :
- Si on tirait la plus courte ? Le perdant paye une tournée à tout le monde.
Ils commencent à tirer. Le garçon s'approche, indigné :
- Messieurs, je vous prie d'arrêter immédiatement ! Chez nous, on fait ça avec des allumettes !


Un Géorgien passe son permis. L'inspecteur lui demande :
- Tu roules sur une route de montagne. Un rocher à droite, un précipice à gauche, et deux femmes - une jeune et une vieille - en train de marcher sur la route. Qui vas-tu écraser ?
- La vieille, bien sur !
- Vah, pas de permis ! C'est le frein qu'il faut écraser !


Comment réagissent les hommes qui surprennent leurs femmes avec un amant ?
L'Anglais :
- Je regrette, ma chère, que le télégramme annonçant mon retour ne vous est pas parvenu à temps.
Le Français :
- Monsieur, je vous prie de terminer rapidement et de quitter ma maison.
Le Russe :
- Salope! Tu es en train de baiser, et au magasin il y a eu un arrivage de hareng !


Un Géorgien se trouve au restaurant avec une fille. L'ami du Géorgien s'approche :
- Vano, s'il te plaît, laisse-moi danser une seule danse avec la fleur de ton âme !
- Non.
- Vano, je t'en supplie, rien qu'une danse avec ta reine !
- Non.
La fille :
- Et moi, personne ne me demande mon avis ?
- Tais-toi, connasse, quand les djiguites sont en train de discuter !


Un Anglais demande à sa femme :
- Dites-moi, Margaret, m'avez-vous été infidèle ?
- Oui, John. L'année dernière, comme vous avez pu le remarquer, j'ai eu un nouveau manteau que vous ne m'avez pas acheté.
Le Français :
- Jeanne, as-tu jamais eu un amant ?
- Cher Auguste, l'année dernière j'ai eu une nouvelle Citroën, et ce n'est pas toi qui m'as donné de l'argent pour l'acheter.
Le Russe :
- Klavka, as-tu couché avec d'autres hommes ?
- Oui, Fédia. L'année dernière, tu te rappelles, une paire de tes bottes a disparu...


Un taxi géorgien roule à Tbilissi avec un passager. Ils s'approchent du carrefour; le feu est rouge, mais le taxi passe sans freiner. Le passager s'affole :
- Mais qu'est-ce que vous faites ?
- Ne t'inquiète pas, je suis un spécialiste !
Au carrefour suivant, la même histoire. Le passager :
- Laissez-moi descendre, vous êtes fou !
- Mais non ! Je te l'avais dit - je suis un spécialiste !
Au prochain carrefour, le feu est vert, mais le taxi freine.
- Et pourquoi vous freinez maintenant ?
- Et si jamais un autre spécialiste arrive sur l'autre route ?


C'est en Russie que le niveau de sécurité est le plus élevé. Voilà pourquoi : en France, une usine ne sait pas ce qu'on fabrique dans une autre. En Angleterre, une section de la même usine ne sait pas ce qu'on fait dans une autre section. Aux USA, un employé ne sait pas sur quoi travaille son voisin. En Russie, un employé ne sait pas lui-même sur quoi il travaille...


Un Géorgien parie avec ses amis :
- Je peux me cacher si bien que vous ne me trouverez pas !
Il parient un tonneau de rouge, les copain le cherchent toute la journée, sans résultat. Le soir, il réapparaît, et on se précipite sur lui en le questionnant :
- Où étais-tu ? On t'a cherché dans tous les restaurants, les cafés, chez les femmes, on est même allés au marché de Moscou ! Alors où t'es-tu caché ?!
- Dans une bibliothèque !


On a inventé un ordinateur qui lit les pensées d'une personne ivre. On teste un Anglais : sur l'écran apparaît une maison, un chien... On teste un Français, et on voit sur l'écran une très belle femme... Un Russe boit une bouteille de vodka, et on voit sur l'écran un petit point noir. Il en boit encore une, et le point grandit quelque peu. Il en boit encore trois bouteilles, le point s'élargit, et on distingue au centre un cornichon...


Début     Page précédente     Page suivante