Accueil

Blagues

TextesRecettes de cuisineCartes virtuellesPrénoms Fêtes et traditions Mythologie Locutions Petites annonces Boutique Forum

 

 

 

CONFLIT IRAKIEN

Les Américains:
- Nous devons forcer l'Irak à détruire ses armes! Il menace le monde entier, et puis l'axe du mal commence là où se termine le membre de Saddam Hussein!
Les Irakiens:
- Et pourquoi nous?
Les Américains:
- Parce que vous avez beaucoup de pétrole, bon et utile pour la santé!
Les Irakiens:
- Et alors?
Les Américains:
- Rien. (tout doucement) Nous aussi, on en veut. (fort) Parce que vous avez créé l'arme de l'Armageddon!
Les Irakiens:
- On n'a pas une telle arme!
Les Américains:
- Si, nous le savons pertinemment.
Les Irakiens:
- Alors vérifiez.
Les Américains:
- Pas la peine, nous le savons déjà.
Les inspecteurs de l'ONU:
- Ben... selon la loi, il faudrait vérifier...
Les Américains:
- Bon, d'accord, cherchez.
Les inspecteurs de l'ONU:
- Rien.
Les Irakiens:
- On vous l'avait bien dit!
Les Américains aux inspecteurs :
- Cherchez mieux !
Les inspecteurs de l'ONU:
- Il n'y a toujours rien!
Les Américains:
- Vous cherchez mal. ET CA, C'EST QUOI?!
Les Irakiens:
- C'est un vieil avion sans pilote, qui ne sait pas voler... Il est en carton.
Les Américains:
- Alors on va noter: "ils possèdent un prototype d'une arme non conventionnée, d'un pouvoir de destruction redoutable!"
L'Opinion publique internationale :
- Non à la guerre! Non à la guerre! Non à la guerre!
Les Américains:
- La ferme!
Les inspecteurs de l'ONU:
- On y est allés et on n'a rien trouvé.
Les Américains:
- Donc, c'est le moment de les trucider!
Les Irakiens:
- Et la loi alors ?
L'ONU:
- La loi est au-dessus de tout!
Les Américains:
- Rien à foutre de la loi, il est temps de les trucider, ça nous démange.
L'Opinion publique internationale;
- Non à la guerre! Non à la guerre! Non à la guerre!
L'ONU:
- Nous ne le permettrons pas.
Les Américains (agacés):
- On vous a demandé quelque chose?
Les Irakiens:
- Nous mourrons pour Saddam! C'est notre Batman et notre Superman à la fois!
Les Américains:
- C'est un monstre ! Voilà : le peuple irakien souffre sous le joug d'un monstre.
Les Irakiens:
- C'est notre affaire.
Les Américains (encore plus agacés):
- Et vous, on vous a rien demandé du tout!
L'ONU:
- La guerre ne passera pas par le Conseil de sécurité.
Les Américains:
- Alors pourquoi foutre vous demander? Est-ce que vous servez à quelque chose, à l'ONU ?
L'ONU:
- Ben... à veiller au respect du droit international
Les Américains:
- Que dalle! Le droit international, c'est nous. Votre but, c'est dire "Yes, Sir!" haut et fort.
L'ONU:
- ???
Les Américains:
- Basta! Tout le monde ferme sa gueule. On va donner une dernière chance à l'Irak. Saddam Hussein quitte le pays tout seul, après avoir formé le gouvernement fantoche qui nous donnera tout le pétrole. On lui garantit l'immunité - comme à Milosevic, par exemple.
Les Irakiens:
- Où est l'arnaque?
Les Américains:
- De toute façon, il ne partira pas, alors quelle différence ?
Les Irakiens:
- Et pourquoi il devrait quitter son pays?
Les Américains:
- Parce que... p.... de ta mère... on a TRÈS ENVIE de casser la gueule à quelqu'un!!! On a déjà mis en place nos troupes... Pour que le sénat nous vote un budget militaire, il nous faut un ennemi !
Les Irakiens:
- D'accord, on désarme !
Les Américains:
- Ca, on s'en fout, de toute façon il ne vous reste que quelques jours à vivre.
L'ONU:
- C'est pas gentil! (le délégué hoche la tête d'un air désapprobateur).
Les Américains:
- Bien! On attaque!
Les Irakiens:
- Pourquoi?..
Les Américains:
- Ca n'a plus d'importance, on verra plus tard.


En se conformant à l'ultimatum, Saddam Hussein, ses enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants, grand-pères et grand-mères ont quitté l'Irak. Après quoi les USA ont demandé aux autres Irakiens de quitter le pays, au cas où.

L'opération militaire en Irak portera le nom "Libération de l'Irak". Après la guerre, les Irakiens seront libérés de Saddam Hussein, du pétrole et du gaz.

Dans l'esprit des dernières décisions antifrançaises, on propose de renommer:
le vin français - en freedom wine (vin de la liberté)
le fromage français - en freedom cheese (fromage de la liberté)
De toute façon, la statue française s'appelle depuis longtemps Statue de la Liberté.

D'abord Belgrade, maintenant Bagdad... Habitants de Belgorod, vous devinez qui est le suivant?..

L'agence Cnews annonce qu'en Russie on a créé la première prothèse du cerveau.
Les Américains demandent qu'on la place d'urgence à Bush junior.

Conférence de toxicomanes:
- Rien n'est mieux que le pshit anti-moustiques - trois fois dans un verre de bière, et tu planes...
- Eh non, la colle, c'est mieux. Tu en mets un peu dans un sac en plastique, et tu planes encore plus longtemps!
- Vous n'y comprenez rien, mecs. Il n'y a rien de mieux que le pétrole. Regardez George W.Bush: une faible odeur venue d'au-delà de l'océan le fait délirer grave.

Un reportage de CNN:
- Les troupes américaines avancent dans le désert dans le sud de l'Irak sans rencontrer de résistance...

Les pensées des grands:
"Pour être heureux, il me faut juste trois choses: un fauteuil confortable, un repas chaud et le pouvoir absolu.
George W. Bush"

Les Irakiens ont abattu le douzième hélicoptère américain. Ensuite les Américains ont compris que les Irakiens n'y étaient pour rien.

A cause d'une petite erreur d'orthographe, les armes américaines de haute précision ont atteint l'Iran à la place de l'Irak (non confirmé).

D'après l'information non confirmée des services secrets américains, le président Bush a reçu un courrier électronique contenant des spores d'anthrax.

Les Irakiens ont mis le feu aux puits de pétrole autour de Bagdad. A cause de la visibilité réduite, plusieurs missiles de croisière ont été obligés de retourner à la base.

Le sondage:
"Lequel des présidents en fonction est le plus bête?"
Les Américains ont longuement réfléchi avant de répondre:
- N'empêche, il a été élu démocratiquement!

- Comme des bêtes sauvages, ils abattent nos hélicoptères, pendant que nous effectuons des bombardements pacifiques de leurs villes!

Conversation de Bush et Saddam avant la guerre:
- Salut Saddam, comment va la santé? Et tes bombes atomiques?
- Salut George, la santé va bien, et les bombes ont été détruites, l'ONU l'a demandé avec insistance.
- Et les neurotoxiques, il t'en reste?
- Non, on les a brûlés.
- Mais il te reste peut-être un peu d'anthrax?
- Non...
- C'est vrai?
- Je le jure sur le Coran!
- Alors là, tu vas ramasser plein la gueule, vieux con!!!

La guerre psychologique en Irak:
"Tue Saddam, et tu pourras devenir Saddam à la place de Saddam!"

Les Américains ont trouvé en Irak des lance-missiles portant l'inscription "Non fabriqué en Ukraine"

Pendant le conflit, l'Irak a utilisé de nouvelles bombes en fonte: le périmètre de destruction est égal au diamètre de la bombe.

Publicité sur CNN:
"Vous aimez la démocratie américaine? Non?.. Alors on arrive chez vous!"

Pour suivre les autres pays de la coalition pro-américaine, l'Ukraine a envoyé en Irak son seul sous-marin. Par train.

Un soldat américain a jeté des grenades sur son propre campement. Décidément, l'armée devrait renoncer à la tradition du bizutage!

Un avion britannique a été abattu avec un missile américain. Moralité: il ne faut pas mettre les Ukrainiens à la défense aérienne!

Un soldat américain se plaint:
- Engagez-vous, qu'ils disaient... Les USA sont un pays pacifique, qu'ils disaient... Je comptais terminer mon service tranquillement au grade de sergent, et à la place on m'a envoyé à la guerre!

- Pourquoi les armes russes ont un tel succès en Irak?
- Parce qu'elles sont très efficaces. Quand les soldats de la coalition les voient, ils sont pris d'un fou rire et ne sont plus capables de combattre.

Ce n'est pas la peine de discuter! Les Américains savent avec certitude que l'Irak possède des armes de destruction massive: ils ont gardé les factures.

Lettre au président Bush du président de Mabambo, Mr Mouroubaba Kourou:
"Mon pays y en a partager ton position sur Irak. Mon pays être prêt envoyer toi 20 guerriers. Leurs massues pas avoir d'égaux dans combat. En échange nous demander 20 $ pour notre pays. Nous avoir très faim. Merci, grand chef!"
Bush:
- Parfait! Transmettez par la CNN - il y a un pays de plus qui soutient les USA.

Communiqué de l'Irak:
"Nous avons abattu cinq avions ennemis."
Réponse des USA:
"C'est pas vrai, on les a abattus nous-même!"

Bush senior et Bush junior ont prouvé qu'il sont capables de faire la tempête uniquement dans le désert. Ils ont peur d'entrer dans les villes.

Question:
- Combien de soldats américains faut-il pour prendre une ville irakienne?
Réponse:
- Aucun. Ce n'est jamais arrivé.


Reconstitutions d'un incident pendant la guerre.

Simple paysan irakien:
- Comme d'habitude, je travaillais sur mes terres, en entassant les tracts américains qui m'ont salopé la moitié de mon champ. Soudain, j'ai entendu un bruit de moteur, et un grand hélicoptère militaire américain s'est arrêté dans les airs au-dessus de moi.

Gentil pilote d'hélicoptère:
- Ce matin, après avoir chargé à bord quelques missiles humanitaires de très haute précision, armés d'un explosif absolument légal, n'agissant que sur les terroristes et leurs acolytes, je me mis à accomplir ma mission libératrice. L'ennuyeux paysage de désert s'est transformé en un îlot de verdure, au centre duquel j'ai aperçu la silhouette travailleuse d'un paysan opprimé par le régime de Saddam.

Simple paysan irakien:
- J'ai fait des gestes au pilote en disant (s'ensuit un jeu de mots intraduisible) qu'il se barre d'ici, et de toute façon, Bagdad c'est dans la direction opposée.

Gentil pilote d'hélicoptère:
- Le paysan opprimé s'est mis à gesticuler et j'ai compris qu'il était content de voir un libérateur et qu'il était prêt à montrer où sont cachées les armes chimiques et biologiques, ainsi que le cadavre de Saddam Hussein. J'ai fait un signe affirmatif de la tête et j'ai commencé la descente.

Simple paysan irakien:
- Quand ce crétin a commencé son atterrissage, j'ai compris que ma récolte de chanvre était foutue. Elle poussait déjà mal à cause de la sécheresse, et en plus cet abruti essayait de se poser sur les plants restants. J'ai pris mon fusil et j'ai fait un tir de sommation en l'air.

Gentil pilote d'hélicoptère:
- Je continuais à descendre pour faire de ce paysan un prisonnier de guerre humanitaire. En plus, il était très photogénique, et mon copain de la CNN m'a demandé de l'aider avec des têtes typées en promettant de partager la prime en frères. Bien entendu, j'ai vu que le paysan avait sorti son fusil, mais, connaissant la coutume orientale de saluer les invités en tirant dans l'air, je ne me suis pas inquiété.

Simple paysan irakien:
- J'ai vidé deux chargeurs, mais cet imbécile n'a pas compris que je ne plaisantais pas. Et quand il s'est posé sur les plantations de pavot afghan, je n'en pouvais plus. Je lui ai tiré dessus... Selon mes calculs, 20 000 de dollars de la part du gouvernement devraient être une somme suffisante pour dédommager la perte de ma récolte. Au fait, personne n'a besoin d'un "Apache" presque neuf?..


Ben Laden appelle Saddam Hussein:
- Salut Saddam, je voudrais t'aider avec les avions.
- Merci, et combien d'avions peux-tu m'envoyer?
- Ca dépend - combien as-tu de gratte-ciels?

Les USA ont arrêté la guerre en Irak: on a trouvé du pétrole au Zimbabwe.

Dernier jour de la guerre. Bagdad est pris, Saddam Hussein s'est empoisonné dans son bunker.
Les titres des médias américains:
"Le dictateur s'est servi des armes chimiques!"

Selon les dernières nouvelles, le CIA vient d'établir le véritable nom de Saddam Hussein: c'est Duncan Mac-Leod.

- A l'aide de nos moyens d'investigation dernier cri, nous avons trouvé une nouvelle espèce d'armes chimico-bactériologiques: une datte pourrie. Suite à une série de frappe chirurgicale, le stock de ces armes de destruction massive, caché en plein centre du marché, a été détruit.

- Général Powell, comment expliquez-vous cette imprécision de vos frappes aériennes sur l'Irak?
- Les USA utilisent les armes tellement intelligentes, que les soldats ont du mal à les guider depuis les avions.

Communiqué dans un journal:
"Suite à une erreur, un groupe des marin's américains a débarqué aujourd'hui à Washington à la place de Bagdad et a pris d'assaut la Maison Blanche."

Assis dans un de ses palais, Saddam Hussein contemple les images de l'explosion au marché:
- Et dire que ces gens-là m'empêchent de gazer les Kurdes!.. - grommèle-t-il.

L'Ukraine a commencé l'envoi de l'aide humanitaire en Irak: le premier train chargé de lard est déjà en route.

Les soldats de la coalition regardent le nuage en forme de champignon s'élevant au-dessus de l'Irak:
- Joe, comment pourrons-nous justifier l'usage de bombes nucléaires?
- Bof, on dira qu'on aide le peuple irakien éprouvé par la dictature à extraire le pétrole. On leur élargit les puits! Et si quelqu'un n'est pas content - on lui élargira les puits d'eau potable.

La Russie a apporté sa contribution dans le désarmement de l'Irak en envoyant des troupes à Bagdad. Les armes de destruction massive ont été trouvées, volées et revendues aux Américains.

Les Américains ont utilisé leur nouvelle bombe électromagnétique et constaté avec étonnement que les Kalachnikov ne possédaient pas de puce électronique.

Le vrai président américain a baisé une stagiaire, gagné une guerre et réveillé l'économie.
Bush a baisé l'économie, réveillé la guerre, et avec les stagiaires il n'arrive à rien.

Colin Powell:
- Notre action antiterroriste en Afghanistan et surtout en Irak a porté ses fruits. On a presque réussi à mettre fin à Al-Qaïda. Même si Ben Laden est encore en vie, il n'osera jamais relever la tête. L'Amérique est le plus puissant pays du monde!
Ben Laden:
-...et c'est pour cette raison je transmets ma cause de l'antiaméricanisme dans les mains de Bush. Il le fait beaucoup mieux que moi!

Petite annonce:
"Construisons la démocratie dans l'importe quel pays du monde, de préférence riche en pétrole. Pays sans pétrole ne pas se déranger. Gaz, or et diamants acceptés.
Signé George W. Bush"

Pourquoi les Américains bombardent-ils les marchés irakiens?
Parce que les USA essayent de contrôler tous les marchés du monde.

La guerre terminée, les Américains ont découvert le plus horrible secret de Saddam Hussein: depuis des années, il trompait le monde entier en prétendant que son pays possèdait 10% du pétrole mondial. Il n'en possède que 1%.
Cette découverte a porté un sérieux coup au moral des Américains - ils ont construit la démocratie en Irak gratos...

La réponse du Ministère des affaires étrangères de Russie à la question sur la vente des armes à l'Irak:
"Rien de personnel, c'est juste le business."

Un jour, Condolezza Rice ressembla les généraux américains, ferma la porte, se déshabilla et demanda:
- Alors, on fait l'amour ou on fait la guerre?...
Ainsi commença la guerre en Irak.

Deux soldats prient avant l'attaque sur Bagdad.
Le premier:
- Mon Dieu, faites que je reste en vie ou que je meure en héros.
Le deuxième:
- Mon Dieu, faites que le pétrole se tarisse à Tumen'.
Le premier:
- T'es fou, qu'est-ce que tu racontes?
Le deuxième:
- Et toi, tu as envie d'aller défendre la démocratie en Sibérie?..

On demande à George Bush senior:
- Que pouvez-vous dire au sujet des agissements de votre fils en Irak?
George Bush:
- A vrai dire, avec ma femme, on a toujours voulu avoir une fille.

Chronique des évènements en Irak:
29 mars. Durant les affrontements acharnés 15 soldats américains et 25 soldats de la Garde Républicaine ont été tués.
30 mars. Une bagarre éclate entre les soldats américains et ukrainiens pendant la distribution des rations. On déplore la perte des 5000 soldats américains.

Aujourd'hui, a été noté le premier refus d'un pilote d'avion américain de bombarder les positions de l'armée britannique.

Les sénateurs de New Orléans et de Louisiane ont proposé de renommer leurs états respectivement en New Freedom et en Freedomia.

Un pilote d'avion américain dit à son coéquipier:
- Dis à ces imbéciles de "Delta Force" qu'ils arrêtent de sauter - on n'a pas encore décollé!

Selon le dernier communiqué de CNN, un stock d'armes de destruction massive a été trouvé dans les environs de Bassorah: 160 tonnes de bretzels frais ont été détectés dans les ruines de l'usine à pain.

Trois mois après le début de la guerre en Irak. Dépensé 700 milliards de dollars, perdu un porte-avion, des dizaines de chars, avions, hélicoptères, des centaines de missiles de croisière tirés, plus de 7000 mille soldats tués et blessés.
Le Sénat demande à George W. Bush:
- Comment avez-vous réussi à vaincre Saddam Hussein?
- Il est mort tout seul. De rire.

La coalition anglo-américaine a annoncé la prise de Oum-Qasr. C'est le quatrième Oum-Qasr pris depuis le début de la guerre.

Les savants ont identifié le gène de la guerre en Irak. Il se transmet en ligne directe aux héritiers mâles dans une famille dont le nom est tenu secret.

Les analystes du Pentagone affirment que l'opération en Irak ne durera pas longtemps, si les Irakiens arrêtent de s'immiscer dans son déroulement.

Le médecin vient voir le sosie de Saddam:
- J'ai deux nouvelles, une bonne et une mauvaise. La bonne, c'est que Saddam est en vie. La mauvaise, c'est qu'il a les deux bras arrachés.

Après avoir utilisé les bombes intelligentes, les dirigeants américains ont décidé de faire entrer en action les soldats intelligents.

Sur une route en Irak, deux véhicules blindés - un américain et un anglais - sont entrés en collision. Pendant l'analyse de cet incident les deux conducteurs prétendaient qu'ils avaient roulé chacun du bon côté.

En Angleterre commence le tournage du film "Il faut se sauver du soldat Ryan".

Selon les sources bien informées, les forces de la coalition anti-irakienne se sont approchées d'une ville chrétienne (les bruits courent que c'est la ville natale de Tarek Aziz) au nord de Bagdad. Les soldats ont été agréablement surpris par l'amabilité de la population locale: "Un fellah nous a pris en stop avec son tracteur jusqu'à Alberta", - raconte le général Sanchez, très ému, les larmes aux yeux. Le département d'État a exprimé sa profonde reconnaissance au gouvernement et à tout le peuple canadien.

Une note officielle a été remise à l'ambassadeur américain en Russie Alexander Vershbow: "Si vous n'arrêtez pas de bombarder notre ambassade en Irak, nous bombarderons votre ambassade à Moscou!".

Les Américains ont essayé d'utiliser une nouvelle arme de guerre psychologique: une bombe de 6 mégatonnes remplie de dollars. Cette tentative a échoué à cause de l'intervention de l'unité ukrainienne qui a désamorcé la bombe et l'a vidée de son explosif.

Les problèmes des USA ont commencé après le comptage des trous dans les bulletins de vote. Un soldat américain en Irak a exprimé ainsi ses sentiments: "A cause de ces trous, je suis maintenant dans ce trou-là!"

Reportage télé sur la guerre en Irak: aux alentours de Bassorah, les soldats essaient d'enfoncer la porte d'une masure. Devant la maison, un chien maigre montre ses dents et grogne. La voix off: "Depuis des dizaines d'années, le régime de Saddam fait un lavage de cerveau à la population."

- Pourquoi les bombes intelligentes se trompent-elles si souvent?
- Parce qu'elles ne peuvent pas être plus intelligentes que leurs maîtres.

L'une des guerres couronnées de succès des USA était la guerre de l'indépendance contre l'empire Britannique. Depuis, combattre les Anglais est devenu une tradition.

Une lettre anonyme au président américain:

"Monsieur le Président,
vous et votre administration réfléchissez sûrement: pourquoi avez-vous réussi à restaurer la démocratie à la Grenade, au Panama, en Yougoslavie, en Afghanistan et même en Irak en 1991 sans anicroche, et maintenant ça ne va pas du tout? Pour 1% seulement de votre budget annuel je dévoile le secret de vos problèmes: avant, l'Ukraine ne vous aidait pas!"

Il y a quelques centaines d'années, une expansion démocratique a commencé sur le continent américain. L'opération portait le nom "Colliers en verre contre la terre". Depuis, la géographie de la démocratisation s'est considérablement élargie...

Les experts militaires ont une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise: l'Irak possède une bombe atomique. La bonne: il ne peuvent la lancer que d'un chameau.

Depuis l'entrée de l'Ukraine dans la coalition anti-irakienne:
- les rations des soldats sont épuisées
- les cas de destructions des avions et chars amis sont en nette augmentation
- le président ukrainien est parti pour Hong Kong chercher un échantillon de virus de la pneumonie atypique.

- Pourquoi les Américains font-ils la guerre aux Anglais en Irak?
- Parce c'est un des rares pays où les USA ne possèdent pas de valeurs immobilières.

Échanges à l'américaine: l'exportation de la démocratie contre l'importation du pétrole.

Deux joueurs regardent les infos à la télé:
- Tu sais, - dit le premier, - si j'étais Saddam, je ferais une sauvegarde!

La coalition anti-irakienne a annoncé la prise de l'aéroport de Bagdad. Quel était l'étonnement des Turcs, quand, en se réveillant le matin, ils ont vu l'aéroport d'Istanbul occupé par l'armée américaine!

Le commandant en chef Tommy Franks a déclaré que ses soldats ont fait des progrès impressionnants: 90% ont enfin réussi à trouver l'Irak sur la carte, 60% ont appris à pisser pendant une tempête de sable, 70% ont assimilé que les Britanniques sont leurs alliés, 30% ont appris avec l'étonnement l'existence d'une civilisation plus ancienne que la civilistaion américaine, et presque 95% ont dit qu'il auraient mieux fait de devenir pompiers.

Pourquoi la France et l'Allemagne ont-ils refusé de participer à la guerre contre l'Irak?
Parce que si les Américains tirent sur les Anglais malgré le fait qu'il parlent la même langue, combien de Français et d'Allemands auraient-ils abattus?..

A l'ONU, les Américains ont essayé de ironiser au sujet de la position française:
- Nous désapprouvons la politique de Jacques Irak!
Les Français ont répondu:
- Et nous ne sommes pas d'acord avec la politique de Mr George Boum.

La Russie a fait un grand progrès dans la fabrication de bombes intelligentes par rapport aux USA: elles sont non seulement intelligentes et futées, mais possèdent une âme slave. Les bombes vendues en Irak et envoyées par Saddam Hussein vers les bases américaines au Koweït ont été prises de nostalgie aigue et sont rentrées à la maison.

En se frottant les mains, Bush entre dans le bureau de Colin Powell:
- C'est la fin pour Saddam! Je viens d'ordonner qu'on jette une bombe nucléaire sur Bahamas.
- Vous voulez dire - sur Bagdad?
- Oh shit...

La population de Bassorah commence à dénoncer massivement les membres du parti Baas. A la grande surprise des Américains, ce parti consiste essentiellement en belles-mères.

A Hollywood s'achève le tournage du nouveau film d'action "Le voleur de Bagdad". Le rôle principal est joué par le président américain George W. Bush.

The Washington Post:
"Erratum: une faute de frappe a été constatée dans le discours de George W. Bush, publié hier. Au lieu de "Nous volons les biens de l'Irak" il faut lire "Nous voulons du bien à l'Irak."

En fait, le tir sur les diplomates russes était une tentative d'attirer les Russes de leur côté. C'était un tir ami.

Les Américains ont pris un palais plein de sosies de Saddam Hussein, mais comment savoir si le vrai Saddam se cache parmi eux? Le président Poutine a proposé ses services. Une heure plus tard, les 300 sosies ont avoué que c'était eux le vrai Saddam.

Le Pentagone a prétendu d'avoir localisé avec précision l'endroit où se cachent Saddam Hussein, Oussama Ben Laden et mollah Omar. C'est la planète Terre.

- Que fera l'armée américaine quand elle aura pris Moscou afin de libérer le peuple russe opprimé par le dictateur Poutine?
- Elle déboulonnera la statue de Pouchkine.

- Par quoi commence la démocratie à l'américaine?
- Par les pillages.

A l'aéroport de Bagdad, les Américains ont trouvé la preuve irréfutable de la participation irakienne aux attentats du 11 septembre: des manuels de pilotage en arabe et un simulateur de vol.

Les Irakiens reconnaissants ont aidé avec plaisir les Américains à déboulonner une statue de Saddam de 14 mètres de haut. Aux cris de "A bas Saddam, vive Bush" ils ont érigé une statue de Bush de 15 mètres.

Poutine a rassemblé ses généraux:
- Je vous ai dit d'aider Saddam! Qu'est-ce que vous avez fichu?!
- Monsieur le Président... On a dit à Saddam "Attire-les dans un piège!" Son armée s'est mise à reculer. Elle n'a pas reculé loin, à peu près comme jusqu'à Riazan'. Et là - son pays s'est soudain terminé...

Saddam ne s'est pas sauvé: les pilleurs l'ont emporté de son palais en souvenir.

En réponse à la sixième prise de Bassorah par l'armée américaine, l'armée russe a exterminé pour la 25-ème fois les rebelles de Chamil Bassaev en Tchétchénie. Bassaev lui-même a été gravement tué. Selon des sources bien informées, on lui a amputé la 14e jambe.

L'Irak est tombé sous les assauts de la démocratie atypique.

Les services secrets musulmans cherchent dans le monde entier les membres de la famille de Christophe Colomb.

Les chercheurs américains ont découvert que les rayons X sont mortels pour les microorganismes. En s'appuyant sur ces données, les autorités des USA vont effectuer des frappes nucléaires préventives sur la Chine, Hong Kong et Singapour afin d'enrayer l'épidémie de pneumonie atypique.

Enfin les soldats de la coalition ont réussi à arrêter Saddam Hussein!
"Nous avons vu un gars suspect et on l'a interpellé", - raconta aux journalistes le soldat Scott qui a participé à l'opération.
"Pourquoi vous a-t-il semblé suspect?"
"C'était le seul qui ne s'est pas précipité à piller l'entrepôt de pneus".

Pendant des siècles, les gens ont péché.
Les cieux se mirent en colère et envoyèrent sur Terre le froid et la famine.
Mais les gens s'habituèrent et se remirent à pécher.
Les cieux se mirent en colère et envoyèrent sur Terre les guerres et les maladies.
Mais les gens s'habituèrent et se remirent à pécher.
"Misérables, - dirent les cieux. - Vous l'avez voulu!"
C'est ainsi que la démocratie à l'américaine apparut dans le monde.

Pour le bonheur de l'Humanité, il faut si peu de choses - seulement trouver un vieux SDF dans un puits abandonné...

Pendant neuf mois, les recherches de Saddam Hussein n'ont rien donné. Exaspérés, les Américains ont demandé de l'aide aux spécialistes russes. Le lendemain, une voiture aux vitres opaques est arrivée vers le QG américain à Bagdad. Un vieux barbu en est sorti et a été escorté à l'intérieur.
Les Américains, ravis:
- Vous avez réussi? C'est Saddam Hussein?
Le barbu répond en russe:
- Oui, Saddam je suis, Saddam, mais arrêtez de me taper dessus!!!

Les espions irakiens ont attrapé eux aussi trois George Bush: l'un au Texas, l'autre à Washington et le troisième en Californie.

Récemment, l'ancien dictateur Saddam Hussein a enfin accepté de passer un examen chez le jeune mais célèbre dentiste George W. Bush. Les soins lui ont coûté 750 000 dollars que le patient a immédiatement payé en liquide. La majeure partie de cette somme a servi pour payer le tournage du spot publicitaire dudit dentiste.

Selon les sources de la CNN, le deuxième Saddam Hussein a été arrêté en Irak. Le président Bush a déclaré que la capture du troisième est prévue dans une semaine.

Quand les Américains ont lavé et rasé Saddam Hussein, il est apparu que ce n'était pas Saddam, mais l'ancien entraîneur de CSKA Valéry Gazzaev, récemment viré de son travail et disparu dans la nature.

Une grande victoire des services secrets américains: ils ont attrapé Saddam Hussein avec la barbe de Ben Laden.

Les Américains cherchaient Saddam Hussein, mais ils ont trouvé Karl Marx...

Selon les sources officielles, tous les terroristes qui avaient attaqué le Daghestan ont été capturés. Leur unité se composait des 2 sosies de Saddam Hussein et des 12 sosies de Ben Laden.

Quand les Américains ont capturé Saddam Hussein, on ne comprenait pas pourquoi il était si mal rasé. Mais quand on a su qu'il avait été capturé aux environs de la ville de Samara, tout est devenu clair. (1)

Après plusieurs jours d'interrogatoire serré au sujet des armes de destruction massive, Saddam Hussein est enfin passé aux aveux. Ces armes étaient tellement secrètes que seules deux personnes connaissaient leur existence: George W. Bush et Tony Blair.

"Cher George!
Bien reçu ton paiement. Pour 25 000 000$ supplémentaires je suis prêt à t'indiquer la cave où se cache le sosie de Ben Laden.
Ton fidèle ami Saddam"
____________
1. Samara - une ville russe

© Russie virtuelle