Russie Russie virtuelle

BLAGUES

postsoviétiques


Un train s'arrête, parce qu'il n'y a plus de rails...
1. Lénine demande à tous les passagers sortir et de bien travailler pendant 200 heures, en attendant de trouver une solution.
2. Staline ordonne de fusiller tous les passagers du premier wagon, et ensuite les autres, si le train ne reprend pas la route au matin.
3. Khrouchtchev ordonne de démonter tous les rails derrière, pour les mettre devant.
4. Brejnev ordonne qu'on ferme toutes les fenêtres et qu'on fasse balancer les wagons, pour créer ainsi l'illusion du mouvement.
5. Gorbatchev décide ne rien faire, mais il permet à tout le monde de sortir et de crier très fort : "On n'a pas de rails, ce foutu train ne roule pas, et la bouffe au restaurant est finie !!!"
6. Eltsine ordonne d'attaquer le parlement russe en espérant que cet incident ferroviaire sans importance sera vite oublié.


La visite officielle de Eltsine aux USA. La garde d'honneur, Bill avec Hillary etc. L'avion russe atterrit, Eltsine en sort, regarde autour de lui, l'air ahuri, descend, va jusqu'au bord de la piste d'atterrissage, prend une poignée de terre, remonte dans l'avion qui décolle et s'en va. Quelques heures plus tard, un télégramme arrive de Moscou à Washington : "Veuillez accepter nos excusez, une erreur technique regrettable vient de se produire - on a chargé dans le président le programme du module lunaire".


Quelle était la plus grande crainte en Russie à propos du bogue de l'an 2000 ?
Que le président reste planté pour un troisième mandat.


Eltsine rentre à la maison, très fatigué. Sa femme lui demande :
- Pourquoi travailles-tu si dur ? Tu devrais te reposer.
- Je travaille pour le bien du peuple.
- A quoi ça sert ? Khrouchtchev a travaillé - et il s'est retrouvé dans la merde, Brejnev a travaillé - et il s'est retrouvé dans la merde...
- Et moi, je vais travailler jusqu'à ce qu'ils n'aient plus de quoi fabriquer leur merde.


Clinton appelle Eltsine :
- Boria, les terroristes ont fait exploser toutes les usines de préservatifs ! C'est une vraie catastrophe pour notre peuple !
- Bill, tu sais bien que les Russes sont toujours prêts à aider les autres. Qu'est-ce qu'on peut faire ?
- Pouvez-vous nous livrer rapidement 1 millions de préservatifs ? Ils doivent être de 20 centimètres de longueur et de 5 centimètres de diamètre.
- C'est comme si c'était fait !
Eltsine appelle le responsable de la fabrication de préservatifs et explique, comment il faut fabriquer cette commande. Puis il ajoute :
- En plus, tu fera imprimer de façon très lisible sur chaque préservatif : "Made in Russia. Size medium".


Tchernomyrdine vient voir Eltsine le lendemain des élections :
- Boris Nikolaïévitch, j'ai deux nouvelles, une bonne et une mauvaise. Je commence par laquelle ?
- Par la mauvaise.
- Zuganov a eu 73% de voix.
- Et la bonne ?
- Et vous avez eu 87%.


1917. Lénine : "En 1980, le communisme sera construit en Russie".
1980. Brejnev : "En 2000, chaque citoyen russe aura son propre logement".
1999. Eltsin e: "Avant la fin de mon mandat, chaque russe sera passé par le fauteuil de mon premier-ministre".


Une fois, Poutine vient voir Eltsine et demande:
- Boris Nikolaïévitch, puis-je vous poser une question un peu osée ? Combien de premier ministres avez-vous eus avant moi ? Eltsine ne dit rien. Deux heures plus tard, Poutine revient dans son bureau:
- J'espère que je ne vous ai pas fâché avec cette question ?
- Noon... Tu comprends... je suis toujours en train de les compter !


Bush, Chirac et Poutine ont parié sur l'endurance de leurs soldats. Ils en ont fait venir un de chaque pays. Bush s'approche de son GI's et lui flanque un coup dans la mâchoire; celui-ci esquisse une grimace et ne dit rien.
Bush lui demande:
- Tu as mal?
- Yes, Mister President.
- Mais tu le supportes?
- Les GI's américains peuvent tout supporter!
- Bravo!
Bush est tout fier. Alors c'est Chirac qui prend une épée et perce l'épaule de son légionnaire; celui-ci grince un peu des dents mais ne dit rien.
Chirac demande:
- Tu as mal?
- Oui, Monsieur le Président.
- Mais tu le supportes?
- Les légionnaires méprisent la douleur!
- Bravo!
Chirac est très content. Alors c'est Poutine qui prend un pistolet et tire dans le pied de son soldat. Un gros trou apparaît dans sa botte, mais le soldat de bronche pas. Bush et Chirac sont épatés, Poutine rayonne.
- Tu n'a pas du tout mal? - demande-t-il au soldat.
- Non, Monsieur le Président!
- Tu es un brave! Tu seras récompensé par une médaille.
- Euh, Monsieur le Président... Est-ce que je peux avoir aussi des bottes à ma taille? Je chausse de 39, et dans notre entrepôt, depuis deux ans il n'y a que la taille 45.


Eltsine ressemble les gens influents et dit :
- On devrait quand même laisser le peuple vivre un peu normalement.
Le porte-parole du gouvernement :
- Oui, nous aussi, on en a marre d'inventer des impôts et des lois contraignantes pour le peuple - on est d'accord !
Le représentant des banques :
- On a plein d'argent, on peut leur payer leurs salaires et même plus...
Le parrain mafieux :
- D'ac, frangins, on a déjà flingué tout le monde. On va se recycler dans le business honnête.
C'est alors qu'arrive le représentant de la presse :
- Nous ne sommes pas d'accord !!! Si tout va bien, qu'est-ce qu'on va montrer dans les infos ?
Et les autres :
- C'est vrai, ça... Qu'est-ce qu'on va montrer ?


Petite annonce :
"Urgent. Cause mauvaise situation financière tuerai le président pour un prix modéré (à débattre)."


Eltsine essaye dans un studio d'enregistrer son discours, mais il n'y arrive pas. Le technicien, extrêmement fatigué, propose :
- Boris Nikolaïévitch, si on enregistrait juste l'alphabet ? Ensuite, je ferai le montage de votre discours moi-même...


Eltsine marche dans la rue et voit un mendiant en loques. Il lui dit, mécontent :
- Si tu allais plutôt travailler ?
- Mais j'ai déjà fini ma journée de travail !


Un émigré russe écrit une petite annonce :
"Pour cause de forte nostalgie cherche un travail permanent en Russie ! Ne pas proposer le poste de premier-ministre"


Le fils demande à son père :
- Ça fait un an qu'on ne paye pas de salaires. Tous mes copains de classe mangent du pain et boivent de l'eau, et nous, on a du saucisson, du caviar, du cognac... Comment ça se fait ?
- C'est parce que j'ai une baguette magique. Il suffit de la secouer, et on a tout.
Plus tard, le fils revient se plaindre :
- Tu m'avais menti ! J'ai secoué ta baguette magique, et rien ne s'est passe !
- Et st-ce que tu as dit la formule magique ?
- Ah oui, je sais: "Abracadabra" ?
- Non, c'est l'autre: "Les papiers du véhicule, s'il vous plaît !"


Policier:
- Citoyen, pourquoi jurez-vous de façon si obscène dans un lieu public ?
- Je critique le gouvernement !
- Ah bon. Excusez-moi, alors...


"On vous a trompé en 1991, on a tiré sur vous en 1993, on vous a perturbé avec les reformes économiques, on vous a niqué en 1996 et en 1997. On vous a tout pris en 1998, mais de nouveau, on n'a plus de pognon : "s'il vous plaît, payez vos impôts."


L'Oscar du meilleur maquillage fut décerné à la Russie pour le discours présidentiel de l'an 2000.


Début     Page précédente     Page suivante