Russie Russie virtuelle

BLAGUES

sur Natacha Rostova
et le lieutenant Rjevski


- Messieurs, j'en ai marre des putes et de cette vie de célibataire!.. C'est décidé, je vais épouser Natacha Rostova!
Les hussards:
- Mais... elle est mariée avec Pierre Bézoukhov, lieutenant!
Rjevski, avec un geste d'étonnement:
- Natacha est mariée avec Pierre?.. Alors je comprends qui ronfle dans la chambre d'à côté! Et elle me dit toujours "un ours apprivoisé"...


Le colonel a rassemblé ses officiers pour annoncer que dans la ville il y a une épidémie de syphilis bossue, et il a prié les officiers de s'abstenir de visites dans les bordels. Bien entendu, Rjevski n'a pas pu s'abstenir.
Le lendemain matin il est allé aux toilettes, et quand il a voulu se relever, il n'arrivait pas à se déplier. Une pensée terrible a traversé son esprit: "Ça y est! Je l'ai attrapée!.."
Plié en deux, il est allé voir le colonel.
- Je crois que je l'ai attrapée, mon colonel!
- Qui avez-vous attrapé, lieutenant?
- La syphilis bossue, mon colonel!
Le colonel prit son monocle et, en se penchant au-dessus de son bureau, examina Rjevski.
- Je ne pourrais pas dire si vous êtes atteint de syphilis bossue, mon cher, mais vous ne devriez pas boutonner votre braguette au col.


- Lieutenant, vous êtes si vulgaire!..
- Non, Madame, je suis un plaisantin érotique.


- Natacha, et si on allait baiser?
- Lieutenant, vous êtes un rustre et un impertinent!
- Ah bon, vous ne voulez pas...
- Si, mais vous êtes un rustre et un impertinent!


L'hiver commence. Natacha Rostova invite Rjevski à une promenade autour du lac:
- Regardez, lieutenant, comme c'est merveilleux: le soleil, une fine couche de glace sur le lac, il gèle un peu, les cygnes se préparent à partir dans les pays chauds... Magnifique ! Vous aimez cela? Voudriez-vous être un cygne blanc?
- Un cygne? Les couilles dans l'eau glacée?.. Brrrrr. Non, je crois que je ne le voudrais pas.


Le lieutenant Rjevski dîne avec Natacha. Elle dit:
- Lieutenant, votre regard passionné brûle mon coeur!
- Vous feriez mieux de sortir votre poitrine de la soupe, Madame.


Pendant un bal, Rjevski ne danse pas. Il reste derrière une colonne, perdu dans ses pensées... Natacha s'approche et dit, rêveuse:
- Je vois que vous aussi, lieutenant, vous fuyez ces mondanités futiles avec leur splendeur artificielle et leurs amusements superficiels...
- Mais non, Madame, - répond Rjevski. - J'attends simplement que les danses soient terminées, et qu'on puisse aller baiser.


- Lieutenant, offrez-moi une fleur agréable.
- Je vous en prie, Madame.
- Permettez... ce n'est pas une fleur!..
- Non, mais elle est agréable.


Rjevski est muté dans un autre régiment. La première chose qu'il demande à ses nouveaux camarades, c'est "Comment sont les nanas ici, on peut les baiser?"
- Oui, mais il faut les courtiser un peu. D'abord il faut dire quelque chose de piquant, ensuite quelque chose d'ambigu, ensuite quelque chose de légèrement inconvenant et ensuite il faut se présenter.
Sans plus tarder, Rjevski sort dans la rue, s'approche d'une dame et dit:
- Aiguille, savon, bite, lieutenant Rjevski.


- Rjevski, comment faites-vous pour avoir un tel succès auprès des dames?
- Je les baise, ça rapproche!


Tôt le matin. Rjevski sort de sa tente, s'étire, respire profondément l'air frais du matin et dit:
- Quelle beauté! La rosée, les fleurs magnifiques, la rivière majestueuse... que la vie est belle!...
Aussitôt, ses camarades alarmés appellent à l'aide :
- Allez vite chercher un médecin! Rjevski a de la fièvre! Il délire !


Rjevski, en dansant avec Natacha, met la main sous ses jupes. Natacha demande avec coquetterie:
- Que ressentez-vous, lieutenant?..
- Euh... Vous avez déjà donné à manger à un cheval sur votre main?


Rjevski, Obolenski et le général jouent aux cartes. Le petit-fils du général tourne autour d'eux et dit sans arrêt quelles cartes ont les joueurs. Le général le réprimande plusieurs fois, mais sans effet. Alors Rjevski dit:
- Permettez, mon général, je voudrais essayer, - et il amène le garçon dans une autre pièce. A son retour, ils peuvent terminer la partie tranquillement. Le général est étonné:
- Qu'avez-vous fait, Rjevski? J'espère que vous n'avez pas osé frapper mon petit-fils?
- Mon général, comment pouvez-vous penser des choses pareilles? Je suis un officier, tout de même! Je lui ai tout simplement appris à se masturber.


Le lieutenant Rjevski invite plusieurs fois Natacha Rostova chez lui, mais elle refuse. Alors il demande conseil à Pierre Bézoukhov. Celui-ci lui explique:
- Natacha est une fille raffinée, sensible, romantique, il faut faire ça en douceur! Parle-lui un peu du temps, ensuite de la musique, ensuite dis que tu as un instrument de musique quelconque à la maison et invite-là à venir le voir.
Le lendemain, Rjevski s'approche de Natacha qui se promène dans le parc avec son petit chien.
- Bonjour, Madame, - dit-il avant de donner un coup de pied au chien. - Il vole bas, il faut croire que la pluie n'est pas loin. J'ai un tambour à la maison, si on allait baiser?


Natacha:
- Lieutenant, comment trouvez-vous ma poitrine?
Rjevski:
- Difficilement, Madame.


Un révolutionnaire jette une bombe sur le tsar Nikolaï II. Rjevski n'est pas loin, il attrape la bombe et la jette sur le révolutionnaire qui périt dans l'explosion. En aidant le tsar à se relever, Rjevski se présente:
- Lieutenant Rjevski, aux ordres de Sa Majesté!
Le tsar, plein de reconnaissance, lui dit:
- Lieutenant, demandez-moi ce que vous voulez, je voudrais vous récompenser!
- Votre Majesté, je n'ai qu'un seul désir: épouser la fille du colonel Sémionov...
Le tsar fait venir le colonel et dit:
- Colonel, je demande la main de votre fille pour le lieutenant Rjevski.
Le colonel répond:
- C'est un grand honneur pour moi, Votre Majesté, mais comment puis-je marier ma fille avec un lieutenant?
- Alors mariez votre fille avec le GÉNÉRAL Rjevski.
- Vous comprenez, Votre Majesté, il est certes général mais il est toujours un gueux...
- Bon, alors maintenant c'est un PRINCE!
- Votre Majesté, il est certes prince, mais ce n'est qu'un parvenu, il n'a pas de relations à la cour...
- Colonel, je demande la main de votre fille pour MON AMI PERSONNEL, le général et prince Rjevski!
En ce moment Rjevski, ivre de bonheur, serre le tsar contre lui et dit:
- Laisse tomber, Kolia. Qu'il aille se faire voir avec sa bêcheuse de fille, je me trouverai une nana quelconque!


- Lieutenant, vous aimez les enfants?
- Non, mais le processus oui...


Natacha:
- Maman! Le lieutenant Rjevski connaît plein de chansons scabreuses!
- A-t-il osé de les chanter en votre présence, ma chère?
- Non, maman, mais il les a sifflées.


Pierre Bézoukhov se sépare de Natacha. Pris de regrets, il lui téléphone et dit:
- Natacha, je suis prêt à vous pardonner et à revenir à la maison, si vous vous débarrassez de tout ce qui vous lie à ce goujat de Rjevski!
- Je le ferai, cher Pierre!
En rentrant à la maison, Pierre voit les pièces complètement vides.
- Natacha, le divan, la banquette, le lit - je comprends, mais le lustre?..
- Ah Pierre, vous savez, ce lieutenant a une imagination tellement riche!..


Début     Page précédente     Page suivante