Russie Russie virtuelle

BLAGUES

sur les évènements en Ukraine


En Crimée, au quartier général de la marine nationale, les militaires ont affiché : "Les Russes ne se rendent jamais !" Après quoi ils se sont rendus, car ils n'étaient pas des Russes.


À la Maison Blanche. Dans le cabinet ovale, le ministre de la Défense entre :
- Monsieur le président, nous avons deux nouvelles : une bonne et une mauvaise. Par laquelle je commence ?
- Va pour la mauvaise.
- L’Alaska a demandé et obtenu son rattachement à la Russie.
- Et la bonne alors ?..
- Nous avons réussi à bannir Medvedev de Twitter.


Deux Moscovites discutent :
- Regarde, revoilà Rabinovitch ! Il a l'air tout triste…
- Pas étonnant. Il y a six mois, après les promesses de Ianoukovitch sur l'admission de l'Ukraine dans l'Union européenne, il a payé une forte somme pour acheter une maison en Crimée et la nationalité ukrainienne. Et maintenant, il se retrouve de nouveau avec ses papiers russes…


- Quel est le but de votre séjour en Crimée ?
- Je viens en vacances, bien sûr ! Profiter de la plage…
- Et pourquoi portez-vous un casque et un gilet pare-balles ?
- Je prends vite des coups de soleil, et je crains les coups de chaleur.


- Isaak, tu m'a promis des vacances en Crimée !
- Désolé, Sara, mais je crains que tu ne rentres pas dans un char d'assaut…


Pendant une heure et demie, Poutine a expliqué à Obama sa position au sujet de l'Ukraine et des menaces à l'encontre de la Russie de la part de l'OTAN. Au début Obama tentait de placer un mot, mais sans succès. Après la conversation, il repose le combiné et dit :
- Une grande langue et un grand homme… Une heure et demie de jurons, sans se répéter une seule fois !


Une session du gouvernement ukrainien présidée par le premier-ministre Iatsénuk. La porte s'ouvre, des militaires armés entrent.
- M. Iatsénuk !
- Oui.
- C'est vrai que vous avez appelé votre gouvernement "celui des suicidaires" ?
- Oui. Pourquoi ?
- Ben, le moment est venu !


Les oligarques russes ont organisé les Jeux Olympiques.
Les oligarques ukrainiens ont organisé le Maïdan.
On ne sait pas encore lequel des deux divertissements est le plus marrant…


Un participant du Maïdan attrape un lièvre et dit à sa femme :
- Fais-le en sauté.
- Et comment ? Il n'y a pas de beurre.
- Alors fais-le cuire à l'eau.
- Il n'y pas de gaz.
- Alors mets-le en saumure !
- Il n'y pas de sel.
Le type, excédé, jette le lièvre par terre, qui s'enfuit en criant :
- Vive l'Ukraine indépendante !


- Maintenant pas moyen de mettre un zéro en physique…
- Pourquoi ?
- N'importe quel élève peut prouver qu'en Ukraine, aucune loi ne s’applique, même les lois de la nature…


La criminalité a connu une forte baisse dans les provinces ukrainiennes, parce que toutes les forces de police ont été envoyées à Kiev.


Une vraie démocratie et la liberté de parole règnent en Russie et en Ukraine. Les Russes cherchent la vérité dans les médias ukrainiens, et les Ukrainiens – dans les médias russes.


Iatsénuk :
- Nous allons vivre comme en Europe !
- Pas de problème, - répondit Gazprom en élevant le prix du gaz au niveau européen.


Impressionnés par les évènements en Ukraine, les élèves d'une école de Moscou ont pris le pouvoir dans cette école. Ils ont chassé le directeur et presque tous les enseignants, demandé l'abolition des notes et des examens, et l'adhésion à l'Union européenne.


- T'as vu ? Encore des soulèvements en Ukraine.
- Pourquoi ? Ils ont déjà chassé leur tsar.
- Bof, le tsar. Maintenant ils disent que même les usurpateurs ne sont pas des vrais !


Obama :
- Nous avons promis à l'Ukraine plusieurs milliards d'aide financière et, s'il le faut, nous le promettrons encore une fois !


Au lieu des cartes classiques, en Ukraine sont vendues des cartes géographiques à compléter avec un titre : "Colorie-les toi-même !"


Iatsénuk téléphone à Obama :
- Monsieur le président ! Je vous en prie, soyez plus prudent quand vous parlez de notre problème ! Sinon vos phrases "on ne peut pas séparer la Crimée de l'Ukraine" et "le référendum n'est légitime que s'il est organisé sur tout le territoire ukrainien" peuvent être mal comprises par les Russes !


Décret du président le la Fédération de Russie V.V.Poutine (strictement confidentiel) :
Pour l'opération réussie concernant le rattachement de la péninsule de Crimée à la Fédération de Russie, le titre honorifique "Héros de la Fédération de Russie" est décerné aux camarades Arséni Iatsénuk et Victoria Nuland. Le titre honorifique "Héros de l'Union soviétique" est décerné au camarade John McCain pour la destruction des avions américains au Vietnam et l’affaiblissement de l'ennemi. Le colonel de FSB McCain est promu au grade de général-major et décoré de l'Ordre de l'amitié des peuples.


On demande à Poutine :
- Selon vous, la Crimée et l'Ukraine peuvent-elles encore arriver à un accord ?
- Évidemment ! Si l'Ukraine rejoint la Crimée en tant que république autonome…


La Chine soutient la Russie sur la question de la Crimée et rappelle qu'en Sibérie il y a 6 millions de Chinois...


On a enfin trouvé la raison principale du Maïdan : c'est la compagnie "Rossava", le plus grand fabricant ukrainien de pneus : on ne peut pas rouler avec, on ne peut que les brûler.


"Le gouvernement autoproclamé de Donetsk n'est pas légitime", - déclara le gouvernement autoproclamé d'Ukraine.


En Russie, la diffusion des chaînes ukrainiennes est bloquée. Quelle bonne idée, les Ukrainiens ont de la chance ! On devrait les bloquer en Russie également.


Les Américains déplorent le faible niveau de leurs élèves en géographie : malgré le fait que l'Ukraine fait la une à la télévision depuis plusieurs semaines, 63% d'entre eux n'arrivent toujours pas à situer ce pays sur la carte.
- Pas grave. Bientôt personne n'y arrivera... - rassure Poutine.


Le parlement de l'Union européenne juge la Déclaration d'indépendance des États-Unis comme illégitime, car contraire aux lois de l'Empire britannique et mettant en péril son intégrité territoriale. Si la Déclaration n'est pas annulée, des sanctions seront prises contre les États du Nord.


On répétait tout le temps aux Russes en Crimée :
- Si vous n'êtes pas contents, cassez-vous en Russie.
Ils ont finalement accepté !


Abrégé des cours d’économie en Ukraine :
" Donnez-nous encore du pognon, nous en devons déjà à tout le monde !"


Obama étudie la demande de l'Ukraine pour une aide d’urgence de 30 milliards de dollars, et soupire :
- J’ai parlé trop vite en disant que la Russie paiera cher la crise en Ukraine…


Des combats acharnés entre la Russie et l'Ukraine se déroulèrent sur le réseau social Vkontakte. Pendant les deux jours d'hostilités, les deux parties perdirent beaucoup de bon sens.


Les nationalistes ukrainiens ont accordé le statut de "non citoyens" à la population russophone. Celle-ci n'a pas protesté. Elle a seulement déclaré son lieu de résidence comme "non Ukraine".


À en juger par les discours en anglais de Iatsénuk à la télévision, les dirigeants du Maïdan ont également aboli la langue ukrainienne.


- Abram, je t'en supplie ! Il faut déménager en Crimée immédiatement ! C'est pas loin ! Si elle devient russe, nous allons percevoir la retraite russe, et comme le nouveau pouvoir de Kiev ne reconnaîtra pas les résultats du référendum, nous continuerons à percevoir aussi la retraite ukrainienne !


Début     Page précédente     Page suivante