Russie Russie virtuelle

BLAGUES

sur les évènements en Ukraine


- Hier, j'ai regardé "La planète des singes : l'affrontement".
- Et alors, comment tu l'as trouvé ?
- Bof. Une pâle copie des infos ukrainiennes.


"Les Lituaniens sont des grands sentimentaux, - pensait Porochenko en signant l'accord avec l'UE. - Ils ont même gardé le stylo de Ianoukovitch!"
"Attends voir, - pensaient les Lituaniens. – Quand vous serez dans l'UE, vous aussi vous allez faire des économies, et pas seulement sur les stylos !"


Au marché de Lviv, un vieux patriotique se lamente :
- On dit tout le temps à la télé que nous n'avons pas d'armée. Si Poutine attaque l'Ukraine, il nous vaincra en trois jours. Mon dieu, que faire ?..
Une marchande regarde le vieux et dit :
- Voua n'avez qu'à pas regarder la télé, alors Poutine ne nous attaquera pas.


Iatsénuk dit à Porochenko :
- Nous sommes prêts à suspendre le transit du gaz russe destiné aux Européens. Il faut juste décider comment nous allons présenter cette action : nous nous joignons aux sanctions de l'UE contre la Russie, ou à l'embargo russe contre l'UE ?


L'Ukraine se comporte comme si elle avait fait une sauvegarde complète, ou comme s'il lui restait encore une vie.


Les Ukrainiens sont des gens bizarres : ils vénèrent Bandera, travaillent pour les Juifs, meurent pour les Étasuniens, et accusent de tout ça les Russes.


Un couple regarde les infos d’Euronews. Le présentateur dit :
- Les dirigeants des pays occidentaux exigent que la Russie agisse immédiatement dans l'Est de l'Ukraine pour aider Kiev à rétablir le contrôle de cette région. Dans le cas contraire, les États-Unis et l'Union européenne sont prêts à prendre des sanctions contre la Russie pour ingérence dans les affaires internes de l'Ukraine…
La femme dit à son mari, indignée :
- Et toi, tu dis que c'est les femmes qui sont dépourvues de logique ?!


La position de l'Ukraine envers la Russie peut être décrite par une seule phrase :
"Salauds de Moskals, que vous creviez tous, donnez-nous du pognon !"


Deux Étasuniens discutent :
- Écoute, John, je ne sais pas qui sont les Ukrainiens, mais c'est le président lui-même qui leur fabrique des chocolats !
(Petro Porochenko est le propriétaire d'une grande entreprise ukrainienne de confiserie)


Nous vivons l'époque où les habitants de Somalie et d'Afghanistan, en discutant des infos, disent :
- T'as vu ce qui se passe en Ukraine ? Quels sauvages !


Obama est le premier président polyglotte des États-Unis : il maîtrise parfaitement le président ukrainien.


Maintenant l'Ukraine possède deux présidents : l'un illégitimément destitué, et l'autre illégitimément élu.


Les Ukrainiens n'étaient pas satisfaits du développement économique du pays sous Ianoukovitch. Alors ils ont élu comme président l'ancien ministre du Développement économique du temps de Ianoukovitch.


Le 4 mai 1626 les Indiens d'Amérique ont vendu aux colons hollandais l'île de Manhattan contre boutons, colliers et autres colifichets pour la somme totale de 24 dollars. Cette transaction a été considérée comme la plus désavantageuse jusqu'au 11 décembre 2013, quand la sous-secrétaire d'État des États-Unis Victoria Nuland a acheté aux indigènes le territoire ukrainien contre un paquet de biscuits, brioches et pains.


Une maxime populaire ukrainienne :
si on a élu un nouveau président, bientôt on aura un nouveau Maïdan.


Encore deux-trois Maïdans, et dans le monde entier ne se trouvera pas un seul milliardaire digne d'être président de l'Ukraine.


Le Secteur droit s'adresse au président :
- Monsieur, nous avons déjà tué pas mal de gens à Odessa, Kharkov, Kramatorsk, Slaviansk, Donetsk… Et ils ont tous des papiers ukrainiens. Combien il faut en tuer encore pour trouver ne serait-ce qu'un seul Moskal?


Petro Porochenko a demandé à plusieurs dirigeants occidentaux de reconnaître les Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk comme "organisations terroristes".
L'Ukraine a enfin fait sont entrée dans le livre Guinness des records : aucun pays au monde ne possède une organisation terroriste de 7 millions d'hommes !


L'Ukraine s'est déclarée prête à se joindre aux sanctions de l'UE contre la Russie en bloquant le transit du gaz russe vers l'Europe. Ses partenaires européens ont exprimé le désaccord avec de tels agissements.
(Traduction: "mais vous avez complètement perdu la boule, vous ?!")


Le plan diabolique de l'Ukraine se précise de plus en plus :
1) déclarer la guerre à la Russie
2) se rendre six mois plus tard
3) les vainqueurs seront obligés de nourrir les prisonniers de guerre et de les loger dans des pièces bien chauffées !


Les géologues ukrainiens ont fait une grande découverte : le gaz en Ukraine ne vient pas du tout de la Russie, mais d'un gros tuyau.


- Mykola, on dit que l'Ukraine sera un membre associé de l'Union européenne. Mais ça veut dire quoi?
- Ben, elle va participer à l'UE.
- Elle entrera dans l'UE ?
- Non, je te dis ! Elle va juste y participer.
- Comment ça ?
- Eh bien… Comme les couilles pendant le coït : elles participent, mais n'entrent pas.


En apprenant dans la presse ukrainienne le nombre de terroristes dans le Sud-Est, Al-Qaida a pris la décision de s'autodissoudre.


Obama demande à son conseiller :
- Nous avons plusieurs possibilités pour répondre aux agissements de la Russie, mais chaque scénario porte préjudice à notre pays. Que faut-il choisir pour le bien des États-Unis?
- Il faut inviter Poutine à un sommet quelconque, et là, vous lui cracherez au visage et lui donnerez une baffe.
- Tu es fou ?! Tu ne sais pas qu'il a le 8e dan au judo ? Il va me démolir sur place !
- Bien sûr que je le sais. Mais, M. le Président, vous avez demandé une solution pour le bien des États-Unis…


La Slovaquie n'est pas encore prête à fournir le gaz à l’Ukraine gratuitement. Les négociations continuent.


- Les Russes ont fait passer en Ukraine une colonne de véhicules blindés de transport de troupes ! Nous les avons détruits.
- Et où sont les preuves ?
- Preuves ? Quelles preuves ? Nous les avons détruits avec les preuves.


L'Ukraine a renoncé aux marchandises russes…
Elle ne tolère que le gaz russe, mais pas question de le payer.


La mode en Ukraine est de comparer Poutine avec Hitler. Les nazis ukrainiens sont perplexes : cela voudrait dire que Poutine est un libérateur, et ils doivent collaborer avec l'armée russe ?.. Une vraie dissonance cognitive !


Maïdan : les passagers se sont revoltés dans un avion, le pilote a sauté avec un parachute, et maintenant tout le monde attend que le carburant s'épuise.


L'Ukraine est le seul pays au monde qui essaie de prouver que tout n'est pas la faute de Juifs mais des Moskals.


Face à la situation dans les régions de l’Est ukrainien, Porochenko envisage une quatrième vague de mobilisations. À partir du 1er septembre, hommes et femmes de 60 à 80 ans seront concernés.


La stabilité à l'ukrainienne : le président Kravtchouk (démocratique selon l'Occident) arrive au pouvoir suite à un coup d'État (la chute de l'URSS). Le président Koutchma (pas démocratique selon l'Occident) arrive au pouvoir au terme des élections. Le président Iouchtchenko (démocratique selon l'Occident) arrive au pouvoir suite à un coup d'État (la révolution Orange). Le président Ianoukovitch (pas démocratique selon l'Occident) arrive au pouvoir au terme des élections. Le président Porochenko (démocratique selon l'Occident) arrive au pouvoir suite à un coup d'État (Euromaïdan)…


Le centenaire de la Première guerre mondiale est fêté en Ukraine par une grande reconstitution de batailles.


- Je ne comprends pas : pourquoi l'Ukraine a refusé d'acheter le gaz russe 250$ les 1000 mètres cubes, mais elle a accepté de l'acheter 360$ ?..
- Pourtant, c'est clair : voler le gaz plus cher est plus valorisant.


Les Ukrainiens ont trouvé un nouveau gisement de pétrole. Le problème : il se trouve dans les citernes et se déplace tout le temps.


Début     Page précédente     Page suivante