Russie Russie virtuelle

BLAGUES

sur les évènements en Ukraine


Manuel ukrainien d'histoire :
L'Amérique a été découverte par l'Ukrainien Khrystofor Kolumbenko.


Le président ukrainien Petro Porochenko a souhaité à son prédécesseur Viktor Ianoukovitch de brûler en enfer pour l'éternité.
On lui a répondu : "Il n'y a pas de chaudron"
(Porochenko n'a jamais admis l'existence du "chaudron" - l'encerclement de l'armée ukrainienne à Debaltsevo.)


L'Ukraine a conclu un accord commercial avec la Lettonie sur l'achat de 8 avions à réaction.
Maintenant les Ukrainiens réfléchissent où trouver de l'argent, et les Lettons réfléchissent où trouver les avions.


"Nous reculons vaillamment vers les positions préparées au préalable, et l'ennemi, couvert de honte, nous court derrière", - dit Porochenko.


En raison des tirs répétés de l'armée ukrainienne sur la ville de Debaltsevo, l'OSCE ne peut pas accéder à la ville de Debaltsevo pour constater les tirs de l'armée ukrainienne.


Les Ukrainiens ont chassé leur ancien président et ont lancé à son encontre un mandat d'arrêt international. Après quoi, ils ont invité l'ancien président géorgien Mikhéïl Saakachvili, qui se trouve sous mandat d'arrêt international, à prendre le poste de conseiller.
- Si c'est ainsi, - dit le président géorgien Margvelachvili, - je nomme Ianoukovitch comme conseiller.


Quel salaud a refilé à l'Ukraine une copie pirate du III Reich ?


Un jeune homme fuit la mobilisation ; il est poursuivi par des membres de Secteur Droit. Près d'un village, il voit une paysanne habillée en tenue folklorique, avec de longues jupes. Il la supplie :
- S'il vous plaît, permettez-moi de me cacher sous vos jupes ! Je vous expliquerai plus tard !
La paysanne est d'accord, et le jeune se cache. Les poursuivants arrivent et questionnent la femme :
- Est-ce que vous avez vu un jeune homme par ici ?
La paysanne répond que non, et ils partent. Le gars sort de sous les jupes et la remercie :
- Je vous suis tellement reconnaissant ! Vous comprenez, je n'ai pas du tout envie d'aller combattre dans le Donbass… Au fait, je ne veux pas être impoli, mais j'ai remarqué que vous avez une belle paire de jambes…
La paysanne dit :
- Mon pote, si t’avais levé les yeux un peu plus haut, tu aurais vu également une paire de couilles.


L'anniversaire de la libération d'Auschwitz.
Les Juifs disent :
- C’est nous qui étions détenus dans ce camp ! C’est notre fête !
Les Polonais disent :
- C’est nous qui dénoncions les Juifs aux autorités allemandes ! C’est notre fête !
Les Ukrainiens disent :
- C’est nous qui gardions les prisonniers juifs ! C’est notre fête !
Les Allemands disent :
- C’est nous qui avons monté ce camp ! C’est notre fête !
Les Russes demandent :
- Et nous alors ?..
Et les autres répondent :
- Et vous, vous êtes venus sans invitation et avez tout gâché !


Le loup, le renard et l'ours se rencontrent au printemps pour se raconter comment ils ont passé l'hiver. Le renard est tout maigre :
- Je me suis introduit dans un poulailler. Au début tout allait bien, mais plus tard ils ont compté les poules… et lâché les chiens sur moi.
Le loup souffreteux :
- Moi, je me suis faufilé dans une bergerie. Au début tout allait bien, mais plus tard ils ont compté les brebis… et ils m'ont pourchassé.
L'ours est rond et bien nourri :
- Et moi, j'étais d'abord dans l'aéroport de Donetsk, ensuite je suis allé dans le "chaudron" de Debaltsevo. Là, il y avait plein de soldats ukrainiens, et personne ne les comptait…


Dans la région de Lvov, le fils vient voir son père, et ils discutent en ukrainien :
- Gloire à l'Ukraine !
- Gloire aux héros !
- Tu as vu, père, comment on tape sur les Moskals ?
- Oui, mon fils, j'ai vu. Gloire aux héros, mort aux ennemis !
- Mais moi, j'ai reçu l'ordre de mobilisation…
Le père dit en russe :
- Fiston, fais vite les bagages, on va chez ta grand-mère à Rostov !


Jennifer Psaki, porte-parole de la Maison Blanche, change de poste pour cause de grossesse.
Lavrov dit à Poutine :
- Vous savez, Jen Psaki est enceinte !
Poutine :
- Ah bon ? Et qui accusent-ils, moi seul, ou la Russie toute entière ?


Quand un journaliste a demandé à Psaki qui est le père de son enfant, elle a répondu :
- Je ne dispose pas d'informations suffisantes sur le sujet, mais je me renseignerai dès que je serai revenue à mon bureau.


Déclaration du gouvernement étasunien :
- La grossesse de Jennifer Psaki a démontré, une fois de plus, le comportement cynique de la Russie qui ne respecte pas les normes du droit international. De nouvelles sanctions à son égard auront bientôt lieu.


Pendant la rencontre à la Maison blanche, il y a eu un échange d'opinions entre la chancelière Angela Merkel et le président Obama : Mme Merkel est entrée avec son opinion et ressortie avec l'opinion de M.Obama.


Début     Page précédente     Page suivante