Russie Russie virtuelle

SCIENCE-FICTION


11. Cinéma et SF: une liste de films de SF qui sont des adaptations de romans.

(Ce qui exclut :

- de grands succès comme Brazil, La Guerres des étoiles, Retour vers le futur, Mad Max, E. T., Alien, Mars attacks ou Men in black, etc... et les meilleurs SF de ces dernières années : Bienvenue à Gattaca, The Truman Show, Mission to Mars (Brian de Palma), Matrix...

- des réussites moins largement distribuées dans les salles, comme Enemy mine ou plus récemment Cube, tous deux primés au festival d'Avoriaz, Outland, plus ancien, remake du western "Le train sifflera trois fois",

- les quelques classiques qui n'ont pas vieilli comme Planète interdite (1956), mais qui ne sont pas tirés d'un roman,

- les films dont le roman a été écrit sur commande, à posteriori, comme Abyss par Orson Scott Card, ou Le Voyage fantastique).

- Le dessin animé pour enfants (et adultes) japonais Mon voisin Totoro, de Miyazaki, merveilleux film qui possède une grâce inégalée, et vous fait dire "la perfection existe, je l'ai vue", et Le Château dans le ciel. Quel rapport avec la SF ? Aucun, à part l'élément fantastique, mais c'était pour le plaisir de les citer !


- La Planète sauvage (1973) : dessin animé de René Laloux et Topor, adapté de Oms en série de Stefan Wul

- Les Hommes-machines contre Gandahar : dessin animé de René Laloux, tiré du roman de J.P. Andrevon

- Les Maîtres du temps (1982), dessin animé de Laloux et Moebius, d'après L'Orphelin de Perdide de Stefan Wul, a eu moins de succès que les deux précédents

- Le Seigneur des anneaux (1978), dessin animé de Ralph Bakshi, d'après Tolkien

- Les Enfants de la pluie, dessin animé inspiré du Sang des dragons de Serge Brussolo

- La Planète des singes, de F. J. Schaffner, adapté de Pierre Boulle, avec Charlton Heston

- L'île du docteur Moreau (3 adaptations) d'après H.G.Wells

- L'Homme invisible (nombreuses adaptations) d'après Wells

- La Guerre des mondes(1953) de Byron Haskin, d'après Wells

- Frankenstein (nombreuses adaptations) d'après Mary Shelley

- La Chose (1951 et 1982 par John Carpenter) d'après une nouvelle de J.Campbell

- 2001 Odyssée de l'espace (que les jeunes trouvent parfois lent et ennuyeux, comparé à Star Wars), et sa suite 2010 (qui a eu des critiques moyennes mais j'ai bien aimé), adaptés d'Arthur Clarke

- Starship troopers, de Paul Verhoeven, adapté de Étoiles, garde-à-vous! de Heinlein

- Dune de David Lynch, d'après Franck Herbert

- Charly (1968) de Nelson, adapté de la nouvelle Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes

- Total recall, de Paul Verhoeven, inspiré d'une nouvelle de Philip K. Dick

- Johnny Mnemonic (1995) de Longo, adaptation d'une nouvelle de William Gibson

- Blade runner, adapté de Philip K. Dick (parfois publié sous son titre d'origine Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?)

- Dead zone, de David Cronenberg, adapté de Stephen King

- Fahrenheit 451, de François Truffaut, adapté de Ray Bradbury

- Le Prix du danger, d'après la nouvelle de Sheckley

- La Variété Andromède, L'Homme terminal, Sphère, Jurassic park de Spielberg, Mondwest, Runaway l'évadé du futur, tous adaptés de Michael Crichton (et parfois réalisés par lui-même comme Mondwest). Certains critiques ont dit qu'il était davantage un scénariste qu'un romancier !

- Le Survivant (je ne suis pas sûr du titre), adapté de Je suis une légende de Richard Matheson, avec Charlton Heston

- L'Homme qui rétrécit (1957) d'après Richard Matheson

- Soleil vert, de Richard Fleischer, adaptation du roman de Harry Harrison

- Solaris de Tarkovski, d'après Stanislas (ou plutôt Stanislaw) Lem (qui n'avait pas du tout aimé cette version) et récemment, de Soderberg avec George Clooney.

- Stalker, de Tarkovski, d'après les frères Strougatski

- Les Maîtres du monde, d'après Heinlein

- Planète hurlante, d'après Dick (?)

- Abattoir 5 (1972) de G. Roy Hill, d'après Kurt Vonnegut

- L'Homme qui venait d'ailleurs, avec David Bowie, adapté de L'Homme tombé du ciel de Tevis Walter

- Le Village des damnés (1960), d'après Les Coucous de Midwich de John Wyndham

- L'Homme bicentenaire (2000), de C.Colombus, d'après une nouvelle d'Asimov

- A.I. (2000) de Spielberg, sur un projet de Kubrick, d'après une courte nouvelle de Brian Aldiss

- The Ugly little boy (sortie en 2002 ?), avec Demi Moore, d'après une nouvelle d'Asimov

- Minority Report (2002) avec Tom Cruise par Spielberg, d'après une nouvelle de Philip K. Dick

- L'Invasion des profanateurs, au moins 3 adaptations, d'après Jack Finney

- Paycheck (2004), d'après une nouvelle de Dick

- Le dernier rivage (Stranley Kramer) du roman éponyme de Nevil Shute (57)


Petit cocorico français : Le Cinquième élément, de Luc Besson, n'est pas l'adaptation d'un roman, mais on y retrouve dans le graphisme la patte de deux talentueux dessinateurs français de bandes dessinées, Moebius (Giraud) et Mézières.

(Tant qu'on y est : Alien III a été réalisé par Jeunet et Caro, et si vous avez aimé le film Jurassic Park, lisez la vieille bande dessinée Le voyageur du mézozoïque de la série de Franquin, Spirou et Fantasio - vous serez surpris, c'était déjà la version gentille du scénario.)

Achevons par un compliment à quelques séries télé très soignées récemment diffusées en France : Babylon 5 et Invasion planète Terre, Stargate,Alf, inénarrable extraterrestre gaffeur qui perturbe involontairement la vie d'une famille américaine moyenne, et Futurama, série drôlissime où l'auteur des Simpson s'affranchit de toute contraintes de scénario et "se lâche" complètement dans une SF humoristique et satirique vraiment réussie.


Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site Cafard cosmique, qui lui aussi propose une sélection de titres, avec davantage d'informations sur certains titres et certains auteurs, ainsi que des liens vers d'autres sites spécialisés et l'anneau des sites SF.


Autre site : Quand le tigre lit. Nombreuses critiques littéraires, assez fouillées, de genres très divers dont de la science-fiction.


Allez, si vous êtes arrivés jusqu'au bout de cette chronique et si vous êtes à deux doigts d'une overdose de SF, un petit bonus : connaissez-vous ces quelques superbes polars ou aventures historiques ?

Certainement Le Nom de la Rose, d'Umberto Ecco, succès mondial et superbement adapté au cinéma;

Le Cercle de la croix, de Iain Pears, qui a été comparé au précédent par sa maîtrise du récit (touffu quand même) et ses réflexions historiques et philosophiques;

Les Foulards rouges, de Frédéric Fajardie, un roman français de cape et d'épée à la Dumas, romanesque et survitaminé, doublé d'une intrigue policière, sanglant et décoiffant !

De plume et d'épée, de Hubert Monteilhet, également un roman à la Dumas, en plus réaliste pour le contexte historique, où le héros, mêlé au plus près à la géopolitique de l'époque, croise même d'Artagnan !


Début     Retour